Cahier du larsoc

Les Cahiers du LARSOC

E-ISSN : 2960-2858
P-ISSN : 3006-4414

Détails de l’article

Titre : La douane dans la colonisation de la Côte d’Ivoire (1889-1919)
Auteur.e.s : Kouamé François KOUASSI, .

Résumé | Abstract

Au lendemain de la création des établissements français de la côte d’or, de sérieuses difficultés financières s’étaient posées pour l’entretien du personnel et des locaux. Par décret du 3 septembre 1889, le secrétariat d’Etat aux colonies fit fonctionner la douane à Assinie et à Grand-Bassam, puis entreprit de l’étendre à toute la Côte d’Ivoire. Cette étude veut analyser les contributions de la douane à l’autonomie financière de la Côte d’Ivoire de 1889 à 1919. Pour atteindre cet objectif, le recours aux archives nationales de la Côte d’Ivoire et du Sénégal a été nécessaire. Notre analyse s’appuie également sur les Archives Nationales de la France d’Outre-Mer, des journaux officiels de la Côte d’Ivoire et sur une bibliographie. Les recoupements, la comparaison des informations et l’analyse ont permis de montrer l’importance de la douane dans la colonisation de la Côte d’Ivoire. Créée officiellement à partir de 1889, la douane visait à matérialiser la mainmise de la France sur la Côte d’Ivoire. Elle a imposé des tarifs sur les produits à l’importation ainsi que les matières premières d’exportation. La douane modifia également les circuits commerciaux traditionnels des peuples lagunaires et les interdit de commercer avec leurs voisins de la Gold-Coast. Elle imposa aussi une monnaie unique aux peuples lagunaires et entraine la fraude et la contrebande dans les échanges.

Appels à contributions

Appel en cours