Cahier du larsoc

Les Cahiers du LARSOC

E-ISSN : 2960-2858
P-ISSN : 3006-4414

Détails de l’article

Titre : La diplomatie ayyubide de 1192 à 1229 selon les chroniques arabes des croisades
Auteur.e.s : Yao Adjoumani Victor MANZAN, Ama Pélagie ABISSA.

Résumé | Abstract

Entre la deuxième moitié du XIIe siècle et la première moitié du XIIIe, la dynastie des Ayyubides a été le porte-flambeau de la résistance musulmane aux croisades. Face aux armées de la croisade, l’option militaire fut le premier moyen envisagé pour mener la lutte. Toutefois, les Ayyubides n’ont pas mené des guerres totales avec les croisés. La diplomatie a été aussi efficace que les armes pendant cette période. Les souverains Ayyubides, à savoir Saladin, al-Adil et al-Kamil, face aux difficultés internes, ont fait preuve d’habileté diplomatique afin d’éviter de précipiter la chute de la dynastie. Les actions diplomatiques des souverains mettent fin aux croisades qui achevaient d’affaiblir le sultanat. Elles permettent aux dirigeants de fermer le front chrétien afin de mener à bien la politique interne (parfois instable) et aussi de redynamiser l’économie du sultanat. La diplomatie a donc été un moyen de maintien de la survie de la dynastie des ayyubides pendant les périodes difficiles de son histoire.

Appels à contributions

Appel en cours